L'histoire de la bague de fiançailles

Histoire bague de fiancailles

Une bague de fiançailles est un symbole indiquant que la personne qui la porte est engagée pour être marié, en particulier dans les cultures occidentales. Dans de nombreux pays occidentaux, les bagues de fiançailles sont portées uniquement par les femmes, et les anneaux peuvent être sertis de diamants et autres pierres précieuses. Dans certaines cultures, les bagues de fiançailles sont également utilisées comme des alliances de mariage.

Le solitaire est présenté comme un cadeau de fiançailles dans le but de faire sa proposition de mariage. C’est la représentation d’un accord formel au mariage à venir.

Dans les pays occidentaux, la bague est habituellement portée sur l’annulaire de la main gauche mais les coutumes peuvent varier à travers le monde. À une certaine époque, on croyait que ce doigt contenait une veine (du latin Vena Amoris signifiant la Veine de l’Amour) qui conduit au cœur. Cette idée a été popularisée par Henry Swinburne dans un traité de Spousals en 1686 qui figure dans les contrats matrimoniaux.

Bien que l’on dise que les anciens Egyptiens ont inventé la bague de fiançailles, son histoire et sa tradition remonte aussi loin que la Rome antique.

L’époque Romaine

Au IIème siècle avant JC, les Romaines qui se marièrent se voyaient recevoir deux anneaux, l’un en or qu'elles portaient en public, et l’un en fer qu'elles portaient à la maison tout en s’occupant des tâches ménagères.

En 860 après JC, Nicolas Ier a écrit une lettre à Boris I de Bulgarie en réponse aux questions concernant les différences entre les pratiques catholiques et orthodoxes orientales. Convoqué par le pape Innocent III en 1215, le quatrième concile de Latran a institué les bans du mariage interdisant les mariages clandestins et exigeant que les mariages soient rendues publiques à l'avance.

La première utilisation bien établie d'une bague en diamant signifiant l'engagement était par l'archiduc Maximilien d'Autriche en cour impériale de Vienne en 1477, lors de ses fiançailles à Marie de Bourgogne. Cet évènement a largement influencé les classes sociales bourgeoises reflétant la richesse.

Les diamants ont été découverts en Afrique du Sud en 1866. En 1872, la production des mines de diamants a dépassé un million de carats par année. Du fait que la production ne faisait que d’augmenter, la bague de fiançailles s’est peu à peu à démocratiser, laissant la place aux plus défavorisés. Cependant, les bagues de fiançailles en diamant étaient depuis longtemps considéré comme le domaine de la noblesse et de l'aristocratie.

20ème siècle

Aux États-Unis, la popularité de la bague de fiançailles a diminué après la Première Guerre mondiale.

En 1938, la compagnie minière de diamants De Beers a commencé une campagne de marketing qui a eu un impact majeur sur les bagues de fiançailles. Pendant la Grande Dépression des années 1930, le prix des diamants s’est effondré.

Un des premiers éléments de cette campagne était de sensibiliser le public sur là règle des 4 C (la taille, le poids, la couleur et la pureté). En 1947, le slogan "Un diamant est éternel» a été introduit. La compagnie De Beers a cherché à convaincre le consommateur qu’une bague de fiançailles est indispensable, et que le diamant est la seule pierre acceptable pour le mariage.

21ème Siècle

Au 21ème siècle, en partie dans la civilisation occidentale, cette coutume est rentrée dans les mœurs, un moyen de montrer son engagement.

Au 20ème siècle en Occident, s’il pouvait se le permettre, le marié allait choisir lui-même la bague de fiançailles qu'il allait ensuite présenter à son épouse lors de sa demande. Aux Etats-Unis et au Canada, la bague pouvait être sélectionné et acheté ensemble.

Comme tous les bijoux, le prix pour une bague de fiançailles varie considérablement selon plusieurs critères : la conception de la bague, la pierre précieuse, l’or et la marge du vendeur. Pour valoriser le diamant, il est nécessaire de se référer à la règle des 4C. 

L'idée que l'homme doit débourser une partie de son revenu annuel pour une bague de fiançailles a été mise en place dans les années 30 par la compagnie De Beers afin d’augmenter la vente de diamants. De Beers a suggéré que l'homme doit dépenser l'équivalent du revenu d'un mois dans la bague de fiançailles;  plus tard, ils ont suggéré qu'il devrait dépenser l’équivalent de deux mois de  revenu. En 2012, le coût moyen d'une bague de fiançailles aux Etats-Unis s’élevait à environ 4 000 dollars.

Une des raisons de la popularité croissante de bagues de fiançailles est sa relation aux perspectives de mariage de la femme. Aux États-Unis, jusqu'à la Grande Dépression, un homme qui rompait un engagement de mariage pouvait être poursuivi pour rupture de promesse. Dommages monétaires inclus les frais réels engagés pour la préparation pour le mariage, ainsi que des dommages-intérêts pour détresse émotionnelle et la perte d'autres perspectives de mariage.  À partir de 1935, ces lois ont été pour certaines abrogées ou limitées.


comparer
Consulter d'autres produits Compare

has been added to your wishlist.

Consulter d'autres produits My wishlists

Engagements Diamant En Ligne - Diamants et bijoux certifiés aux meilleurs prix